congrès CNRA 2010

mercredi 13 octobre 2010 par Webmaster Crancra

17e Congrès national des radios associatives
Le congrès a lieu salle Victor Hugo au 101 rue de l’Université, Bâtiment Chaban-Delmas, Paris, 7e – métro Invalides (RER C et lignes 8 et 13)

La Confédération Nationale des Radios Associatives (CNRA) qui regroupe 260 radios en France au sein de 18 fédérations régionales ou thématiques tiendra son Congrès Annuel le 05 novembre prochain à Paris.

Dans un contexte économique et social difficile, le besoin de créer du lien, de s’identifier à une communauté et de participer aux décisions qui gouvernent nos vies est de plus en plus fort. Il s’accompagne d’une volonté grandissante de savoir et de comprendre le monde qui nous entoure. Ces aspirations, cette soif identitaire, s’illustrent et trouve une vraie résonnance dans l’éclosion des réseaux sociaux du Web. Nouvelles formes d’expression directe, mais aussi lieu de tous les dérapages, outil de mobilisation, comme support d’information tout autant que de désinformation, ces « outils numériques » confirment la pertinence de nos médias de communication sociale de proximité et les missions qui leurs ont été confiés.

Construire, développer, participer et faire participer à la vie d’une radio associative porte un sens. Notre activité ne se résume pas à émettre ou à diffuser un simple flux musical, cela est beaucoup plus complexe et nécessite que nous nous interrogions toujours sur sa finalité, comme sur les moyens qui lui sont nécessaires.

C’est bien dans cette mise en perspective entre missions et financements que nous pourrons nous poser les questions fondamentales de notre passage au numérique, tant au niveau de nos financements, que du poids de nos charges…

Si nous mesurons la chance, dans le contexte actuel, que nous avons de voir le FSER augmenter pour 2011 de 2 ME, nous savons également que ce passage à une enveloppe budgétaire de 29 ME permettra seulement de maintenir en partie, et au mieux, chacune de nos structures dans un niveau d’aide stable. Dans ces circonstances ne faut-il pas s’interroger sur nos logiques même de financement comme sur les logiques qui amènent le CSA à multiplier la création de services ?

De la même façon, qu’elle passe par l’émergence de la RNT ou non, la numérisation de nos radios va être une réalité incontournable. Elle nous obligera à répondre à de nouveaux usages d’écoute, à de nouveaux modes de création radiophonique et par la même, à faire face à de nouvelles dépenses. Quel sera le périmètre de nos nouvelles radios ? Quels seront nos choix de financements ? Et comment pourrons-nous définir ces nouveaux périmètres ou actions ?

Poser la question du financement de nos structures dans une période de si grand bouleversement ne se résume donc pas à une question de solvabilité du FSER. Elle nécessite que nous nous interrogions sur ce que nous sommes prêts à voir financer ou non. Cette responsabilité n’appartient qu’en faible part au politique ou à l’administration. Elle revient, à notre sens, essentiellement aux citoyens que nous représentons et à nos structures de communication sociale de proximité.
Vous l’avez compris, il s’agit, pour la CNRA, d’ouvrir un débat responsable sur ces questions fondamentales pour, peut-être, remettre en question plusieurs de nos certitudes.

C’est sur ce thème que nous vous invitons à venir débattre avec M. le Ministre de la Culture et de la Communication, M. le Président du FSER et les représentants des collectivités Locales et la représentation nationale.

NB : La CNRA proposera également des moments d’échanges à l’occasion d’une série d’ateliers dont vous trouverez la liste et le programme ci-joint et sur www.cnra.fr

Hervé DUJARDIN


Documents joints

programe du congrès

13 octobre 2010
Document : PDF
40.3 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 272234

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site actions et documents  Suivre la vie du site congrès CNRA   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License