Lettre d’informations n°14 - Juin 2011

jeudi 30 juin 2011

 

 

Confédération
des
Radios Associatives
N
on Commerciales de Rhône-Alpes

Lettre d’informations n°14 - Juin 2011


Sommaire

  • L’éditorial par Thierry Borde

  • Dossier spécial ESS  : L’ESS dans tous ses états – Des États Généraux à Paris et à Lyon – Des émissions pour mieux comprendre l’ESS
  • Zoom : 30 ans de radios libres : le colloque du GRER
  • Formation  : couverture d’événement culturel, par Radio Grésivaudan
  • Agenda (p.7)


CRANC-RA  :
Co-présidents : Véronique Boulieu, Patrice Berger 
Rédaction : Patrice Berger, Thierry Borde, Eric Labaj

 
 

EDITORIAL

par Thierry Borde, coordinateur CRANC-RA

Lorsque, il y a trente ans maintenant, la diffusion sur la bande FM fut autorisée, se fit jour une scission entre les différentes radios issues de cette libération. D’un côté radios qui devinrent commerciales, intégrées dans un système économique libéral en plein essor. De l’autre, des radios qui devinrent associatives pour préserver leur philosophie, esquissée par les radios pirates dans les luttes sociales des années 70.

Le choix d’être des radios sous un statut associatif découlait d’un constat simple : il s’agissait de la seule forme possible garantissant à la fois l’indépendance éditoriale vis à vis de la pression financière et publicitaire et permettant de pérenniser les actions de communication sociale de proximité, d’éducation populaire et de développement local qui auraient bien vite disparues sous les assauts publicitaires d’un statut commercial.

Ce choix du statut associatif par les radios au début des années 80 correspond au choix de l’économie sociale et solidaire de nombreuses structures aujourd’hui. Un choix qui permet de se définir comme structures économiques au service du bien vivre ensemble dans les territoires, en-dehors d’une économie financière qui prouve au quotidien qu’elle n’est pas celle de l’humain mais celle de la déconstruction sociale. C’est pourquoi, après avoir développé une conscience plus accrue de cette alternative économique parmi ses adhérents, notamment à travers les participations régulières aux Rencontres Solidaires, la CRANC-RA a tenu à accompagner le processus des Etats Généraux de l’ESS cette année.

Médias de l’économie sociale et solidaire et de ses acteurs, les radios associatives et les médias de communication sociale de proximité sont au cœur des réseaux citoyens qui composent cette autre économie. Des réseaux où se retrouvent toutes les nouvelles mobilisations porteuses de cette « indignation » prônée par Stéphane Hessel. Réseaux alternatifs et solidaires où se croisent tous les acteurs des différentes lames de fond citoyennes que sont aujourd’hui l’ESS, l’écologie, ou encore les nouveaux usages collaboratifs si créatifs dans le monde du web 2.0.

Depuis leurs origines, les radios associatives, médias de l’ESS, sont porteuses de ces alternatives, du plateau du Larzac en 1977 à la mobilisation contre le gaz de schiste en 2011, des luttes ouvrières des années 70 aux indignés d’aujourd’hui, en passant par leur lutte incessante pour exister dans un monde où les médias dominants sont devenus outils financiers.

Au cœur de ces réseaux citoyens qui peinent souvent à se rencontrer, au croisement de ces lames de fond, les radios associatives peuvent être aujourd’hui les médias de la convergence des luttes.

Outils de transformation sociale, elles ont su accompagner ces mouvements depuis 30 ans. Les mobilisations nouvelles marquent maintenant un tournant dans ce processus, né de la conscientisation citoyenne face aux urgences sociales et écologiques. Mais elles doivent elles aussi savoir prendre ce tournant sur le long chemin des combats citoyens. Un chemin qui passera par la pérennisation du travail accompli dans les territoires, mais aussi par le développement des coopérations avec tous ces nouveaux acteurs et vers les nouveaux espaces citoyens du 21ème siècle : espaces numériques collaboratifs où foisonne la créativité alternative autour des nouveaux outils de résistance aux modèles dominants que sont les technologies libres.


DOSSIER SPECIAL


L’économie sociale et solidaire

dans tous ses états

A l’approche des élections présidentielles de l’an prochain, les acteurs français de l’économie sociale et solidaire ont eu envie de faire de cette année 2011 une année de démonstration.

Les radios et les médias associatifs participent à ce mouvement de fond, particulièrement en Rhône-Alpes où la CRANC-RA se mobilise au quotidien aux côtés de ce combat pour une autre économie.

Des émissions réalisées en partenariat avec la CRESS (Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire) aux Rencontres solidaires du mois de novembre, en passant par la participation effective de ses représentants aux Etats Généraux à Lyon puis à Paris, la CRANC-RA affirme les radios associatives comme les médias de l’économie sociale et solidaire.


Crédit Photos : Véronique Boulieu

Les 17, 18 et 19 juin, au Palais Brongniart, l’ancienne bourse de Paris,

les Etats Généraux de l’ESS s’emparaient d’un grand symbole de la finance...


De Lyon à Paris, des États Généraux

en forme de cahiers d’espérance

A Paris les 17, 18 et 19 juin derniers à Paris, les acteurs français de l’économie sociale et solidaire ont investit l’un des grands symboles du capitalisme français : le Palais Brongniart, l’ancienne bourse des valeurs française.

De Bretagne, de PACA, de Rhône-Alpes et d’ailleurs, tous sont venus dire l’urgence d’un modèle économique solidaire face au système libéral dont la crise actuelle ne fait que démontrer les véritables objectifs de destruction sociale et environnementale au profit d’une finance toute puissante.


A l’appel de Claude Alphandéry, soutenu pour l’occasion par Stéphane Hessel et Edgard Morin, structures et réseaux d’acteurs sont venus montrer leurs activités, échanger sur des thématiques diverses. Le somptueux palais de la finance, mis à l’heure de l’alternative économique, se mit alors à résonner d’un autre son : celui d’acteurs économiques pour qui le profit compte moins que l’objectif social, pour qui la richesse des activités se situe dans le lien qu’elles créent entre les hommes. Acteurs qui refusent la financiarisation et la perte de sens de leurs activités pour en faire de véritables outils de développement local, au sein des territoires.


Un village de l’innovation sociale, un espace « territoires en mouvement », un grand concert, des arts de la rue, un marché solidaire ont réuni le public devant et dans le palais. Conférences et ateliers étaient proposées, la restauration était assurée par une entreprise d’insertion, tandis que des télévisions associatives de la Fédération Nationale des Vidéos de Pays et de Quartiers assuraient la transmission en direct de plateaux participatifs (cf le site de Télé Brongniart– ce projet a mobilisé Focus 21, Riv’ Nord, Rapsode, Airelles Vidéo et Vidéon).



Crédit Photos : Véronique Boulieu
Sur le plateau de TV Brongniart


Les Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire étaient venues en force, en particulier la délégation Rhône-Alpes, à laquelle participaient notamment les représentants de la CRANC-RA et de MédiasCitoyens.


Il faut dire que Rhône-Alpes a participé très activement aux États Généraux et à leur préparation. En amont, deux grandes émissions réalisées par les radios de la CRANC-RA en partenariat avec la CRESS Rhône-Alpes ont tenté d’appréhender l’ESS sous l’angle de ses rapports aux territoires et au monde de l’enseignement et de la recherche. Puis le 7 juin, de nombreux acteurs rhônalpins de l’ESS se sont réunis à la Maison des Passages à Lyon à l’invitation de la CRESS et de la Région Rhône-Alpes pour des états généraux à l’échelle régionale.


Au contraire du Palais Brongniart, la Maison des Passages est un lieu symbolique de la pensée alternative à Lyon, mais à l’instar des états généraux nationaux, ce rendez-vous offrit aux acteurs présents un espace d’échanges et de débats extrêmement riches autour des pratiques de l’ESS.


Les États Généraux, c’est aussi l’occasion pour tous les acteurs de l’ESS en France de publier des « cahiers d’espérance », référence aux cahiers de doléances révolutionnaires. Des cahiers d’espérance du Syndicat National des Radios Libres (SNRL), de la CRANC-RA et de MédiasCitoyens sont en cours de rédaction. Les États Généraux et les cahiers d’espérance sont un appel aux mondes politiques et citoyens à la veille d’une élection présidentielle qui prendra véritablement tout son sens si elle sait s’emparer de ces enjeux fondamentaux de la société de demain.


Des émissions pour mieux comprendre l’ESS


Depuis 2008 la CRANC-RA se mobilise pour permettre aux radios associatives de la région de produire des émissions sur le thème de l’économie sociale et solidaire.



Les Rencontres Solidaires


2008, 2009, 2010 ont été l’occasion de produire de nombreuses émissions et reportages dans le cadre des Rencontres Solidaires du mois de novembre et de l’appel à projet proposé chaque année par le Conseil Régional.


Le principe de production de ces émissions en public offre une synthèse du savoir-faire des radios associatives : un processus de formation est mis en place par les radios avec des jeunes de structures scolaires locales. Les jeunes apprennent à faire de la radio et découvrent en même temps l’ESS par le biais de la réalisation de reportages. Enfin, la radio organise avec des partenaires locaux de l’ESS une grande émission en public réalisée dans un lieu représentatif de son territoire. Chaque année, une dizaine d’émissions en public sont ainsi réalisées, diffusées sur 15 radios de Rhône-Alpes et mises en ligne sur les sites www.crancra.org et www.mediascitoyens.org pour être librement reprises.


Vous pouvez retrouver toutes ces émissions sur le serveur de sons de la CRANC-RA :

http ://crancra.org/Emissions-en-acces-libre

en cliquant « Rencontres Solidaires » dans le menu « Evènements ».


La CRANC-RA a de nouveau répondu à l’appel à projets « Rencontres solidaires 2011 » lancé par la Région Rhône-Alpes et espère pouvoir continuer ce travail essentiel au service du développement des territoires.




En 2011 : des émissions en partenariat avec la CRESS

- ESS et Territoires

Quel rapport l’économie sociale et solidaire entretient-elle avec ses territoires  ?

Dans le studio de Radio Trait d’Union à Lyon, en partenariat avec Radio Pluriel, Patrice Berger et Fouad Chergui recevaient Claude Alphandéry, initiateur des Etats Généraux de l’Economie sociale et solidaire, Laure Chareyre présidente de la Chambre Régionale de l’Economie sociale et Solidaire, et Cyril Kretschmar, Conseiller Régional Rhône-Alpes.

Podcaster l’émission et lire l’article de MédiasCitoyens

- ESS, enseignement et recherche

Quel rapport l’ESS entretient-elle avec l’université en France. Comment est-elle enseignée ? Fait-elle l’objet de recherches universitaires ?

Radio New’s FM et Radio Grésivaudan s’étaient réunis dans les locaux de New’s à Fontaine pour recevoir Danielle Demoustiers (Institut d’Études Politiques de Grenoble), André Villemus (MACIF Rhône-Alpes) et Denis Colongo (université Lyon 2 - CRESS Rhône-Alpes.)

Podcaster l’émission sur le site www.crancra.org


ZOOM



Radios libres, 30 ans de FM : la parole libérée ?

Compte-rendu du colloque du Groupe de Recherche et d’Etudes sur la Radio (GRER)

par Patrice Berger


L’année 1981 a marqué l’accélération fondamentale du mouvement des radios libres, engagé depuis 1977 en France. Bénéficiant de l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République et du changement de majorité qui s’ensuivit, s’engouffrant dans la brèche pratiquée par les dissidents de la première heure, des dizaines, des centaines, puis des milliers de stations locales virent le jour. Contraint de légiférer dans l’urgence, le nouveau pouvoir fit voter deux lois successives : l’une dite de tolérance, le 9 novembre 1981, l’autre de régulation, le 29 juillet 1982. Ceci marqua la fin du monopole de la radiodiffusion et, de fait, les débuts de la dérégulation de l’audiovisuel français.
 
À l’occasion du trentième anniversaire de ce basculement majeur dans l’histoire des médias et de la communication en France, le Groupe de Recherches et d’Études sur la Radio (GRER), à travers un colloque international, est revenu sur cette période déterminante. Il a convié les chercheurs, professionnels, militants, auditeurs et publics à y participer.

Le programme détaillé de ce colloque peut être consulté sur le site du GRER. Des interventions de chercheurs anglais, italiens, belges, espagnols ont permis de montrer le caractère européen et même mondial de ce mouvement pour la libération des ondes et de se livrer à des comparaisons entre les différents mouvements nationaux.

La dernière table ronde du colloque, le samedi 21 mai 2011 réunit sous le titre « Que sont les radios libres devenues ? » plusieurs représentants d’organisations nationales et régionales de radios associatives. On retrouva à la tribune Patrice Berger (SNRL), Isabelle Bourdais (CNRA), José Guérin (CNRA) et Jean-Claude Guillou (Fédération des Radios Associatives D’Ile-de-France). Animation et présentation de la table-ronde :
Jean-Michel Sauvage (éditeur-associé de Le Média/INF Radio, professeur à l’ESRA et à l’EFAP). Sont également intervenus dans le débat Claude Palmer, de Poitou Charente et Loïc Chusseau président de la Fédération des radios Associatives en Pays de la Loire et membre du conseil national du SNRL. Lors de cette table-ronde, la dynamique commune à l’échelle des régions comme à l’échelle nationale entre les radios associatives et l’importance de leur opposition en tant que médias de proximité, aux radios privées musicales en réseaux, ont dominé les débats.

Prenant appui sur les pratiques des radios associatives de nos régions, Ile de France, Rhône-Alpes, Languedoc Roussillon, Pays de Loire, nous avons montré la forte progression depuis trente ans des pratiques des radios associatives, mieux ancrées dans leurs territoires, capables de produire et d’échanger des émissions de qualité, mais souffrant encore de financements insuffisants. J’ai notamment développé l’importance de l’ancrage de nos radios dans le monde de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire en m’appuyant à la fois sur l’expérience du SNRL agissant comme syndicat d’employeurs dans le cadre de l’ USGERES aux côtés des centres sociaux, des régies de quartier, des services d’aide à domicile et de beaucoup d’autres acteurs de l’ ESS, mais aussi sur le travail de production d’émissions mené depuis plusieurs années dans la région Rhône Alpes dans le cadre de la CRANC-RA.

http ://radioslibres30ansdefm.files.wordpress.com/2011/05/progr-colloquegrer-7-mai.pdf


FORMATION



Radio Grésivaudan :

une formation à la couverture d’un événement culturel

en immersion au festival de l’Arpenteur 2011

Radio Grésivaudan vous propose sa formation, immersion originale au cœur du festival de l’Arpenteur.
Un programme complet, à la fois théorique et pratique, tous les ingrédients, astuces nécessaires pour couvrir un événement culturel. Prises de son, techniques d’interviews, de reportages, dérushage et montages sur
logiciels libres, techniques d’animation de direct. Formation encadrée par l’équipe de Radio Grésivaudan.

LES ASPECTS TECHNIQUES de la formation :
La prise de son avec enregistreur audio numérique « Marantz » (matériel fourni),
de voix, paysages sonores avec une approche des contraintes extérieures les
plus fréquentes (vent, bruit...)
Techniques du reportage et de l’interview, le choix des sujets, les axes d’approche
des sujets, le scénario à obtenir, le choix des questions, choix des ambiances sonores,
transitions
Technique du micro trottoir
Rédaction de chroniques
Possibilité de réalisation de créations sonores
Exercices d’animation de présentation de directs, travail avec la voix
Méthodes de travail pour aborder le dérushage puis le montage. Montage des sons
sur logiciel libre « Ardour », système Linux. Import des sons, plug-in, mixage,
export sous différents formats

Les réalisations prévues
Les reportages, les interviews ; les artistes, les spectateurs, l’organisation,
les bénévoles, les stands présents, les habitants...
Enregistrement de spectacle ; des concerts, du théâtre, des lectures...
Captation sonore ; les ambiances sonores, les bruits divers d’un festival.
Histoire sonore ; Narration à partir de texte écrit et de bruits, ambiances sonores.
Tablée ; Enregistrement global, organisateur, invité, participant.

DETAILS DE LA FORMATION
Objectifs
Apprendre les rudiments des différents exercices radiophoniques en application directe sur un événement culturel
Acquérir des compétences techniques

Publics
Toute personne intéressée par le milieu radiophonique, salarié d’une radio ou non

Lieu
Les Adrets (38190)

Date et durée de la formation
du lundi 4 au vendredi 8 juillet 2011
de 9h à la fin des spectacles (soit 5 jours)

Effectif de la formation
4 personnes

Moyens techniques
un poste de travail équipé par binôme.
unité de reportage et matériel d’enregistrement des spectacles fournis

Renseignements et inscriptions
Radio Grésivaudan - 94 rue du Brocey 38920 CROLLES - tél : 04 76 08 91 91
Plus d’infos :
www.radio-gresivaudan.org


AGENDA


Quelques dates à retenir...

1er, 2, 3 juillet 2011 : Les Dialogues en Humanité

Comme chaque année à Lyon, les Dialogues en Humanité réuniront sous les arbres du parc de la tête d’Or de nombreux penseurs, philosophes et citoyens acteurs du développement d’un monde plus humain (Avec entre autres Edgard Morin, Patrick Viveret...)

MédiasCtioyens y est présent avec, notamment, un studio radio tenu par Radio Pluriel et des reportages vidéo réalisés par Soli TV. Toutes les radios et médias associatifs de la région sont invités à se joindre à ce studio.

Consulter le programme des Dialogues en Humanité

Retrouvez le compte rendu de l’an passé sur le site mediascitoyens.org

23, 24, 25 Août 2011 : Université Européenne de l’Engagement de lAFEV.

A Lyon, Université Claude Bernard, Lyon 1.

« Les nouvelles formes de solidarité construisent la société de demain »

Second temps de cette université européenne de l’association des étudiants pour la ville (AFEV) réunie en congrès national, en présence de nombreux intervenants, autour des questions clefs de l’engagement citoyen des jeunes. Avec notamment la participation de Stéphane Hessel, Jacques Donzelot, Jean-Pierre Jambes...

Là aussi, MédiasCitoyens est partenaire, comme l’an passé, avec un studio de Radio Pluriel en partenariat avec Bresse TV et la production d’une lettre d’informations quotidienne par le journal No Dogs.

3 et 4 septembre 2011 : Pour ses 30 ans de Radio Grésivaudan invite les radios de la CRANC-RA

A l’occasion de ses 30 ans, tout au long de l’année, Radio Grésivaudan propose un vaste programme anniversaire : 30 ans, 30 rendez-vous, 30 ans de bénévolat, 30 ans de partenariats

Retrouvez le programme sur le site de Radio Grésivaudan

Les 3 et 4 septembre, la Radio du Grésivaudan propose à tous les membres des radios de la CRANC-RA de se réunir autour d’un week-end dédié à la radio associative. Au programme de ce temps fédérateur  : échanges, débats, musique et repas à la montagne.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 258883

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Lettres de diffusion   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License