A Marseille, le congrès du SNRL interrogera le rôle des médias dans la culture et les territoires

mardi 15 octobre 2013

« Culture et territoires : quels rôles pour les médias » sera la thématique principale du Congrès du Syndicat National des Radios Libres à Marseille les 16, 17 et 18 octobre prochains. Les acteurs des radios associatives et leurs partenaires seront accueillis pour l’occasion par le Conseil Régional de PACA. Entretien avec Emmanuel Boutterin, président du SNRL.

SNRLmarseille2013

Pour son congrès annuel, le SNRL a décidé d’épouser la destinée de Marseille Provence 2013. Un clin d’œil direct au rôle primordial que jouent les radios associatives depuis plus de trente ans dans la vie culturelle en France, annonçant symboliquement la thématique culturelle de ces rencontres 2013. Et à cette occasion, le syndicat présidé par Emmanuel Boutterin a mis les petits plats dans les grands : une soirée d’accueil le 16 octobre au Club Pernod, en présence de Marie-Arlette Carlotti (Ministre en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion), une ouverture officielle le 17 à l’Hôtel de Région, en compagnie de Michel Vauzelle, président du Conseil Régional de PACA, une soirée de Gala à la Villa Méditerranée et un programme d’une grande richesse avec de nombreux intervenants parmi lesquels nous noterons notamment Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication, Benoît Hamon, Ministre délégué à l’économie sociale et solidaire, ou encore Maria Pia Matta, la présidente de l’AMARC International (association mondiale des radios communautaires).

La présence de ces différentes personnalités semble montrer l’attachement des institutions aux radios associatives comme outils de diffusion culturelle et informationnelle et comme vecteurs d’un développement social et économique fondé sur des valeurs humaines. Emmanuel Boutterin se félicite de ces soutiens. Celui de Michel Vauzelle et de la Région PACA tout d’abord. Le congrès se déroulera deux jours durant au sein de l’hémicycle régional : « Cela montre l’attachement de la Région pour les radios associatives. PACA fut la première Région à leur avoir dédié un fonds de soutien », explique le président du SNRL.

Langues et mémoires de France

Emmanuel Boutterin est président du Syndicat National des Radios Libres (SNRL)

Emmanuel Boutterin est président du Syndicat National des Radios Libres (SNRL)

Ces aides locales viennent compléter le fonds de soutien national, géré par le Ministère de la Culture au titre de la mission de communication sociale de proximité des radios associatives. Si les radios associatives agissent de manière transversale dans de nombreux domaines culturels, l’accent sera porté lors du congrès sur les langues régionales. Les radios associatives jouent un rôle important pour leur diffusion dans les territoires. Longtemps à contre-courant, ce rôle est désormais reconnu, comme le souligne encore Emmanuel Boutterin : « le rapport sur les langues régionales remis à la Ministre de la Culture en début d’été cite la radiodiffusion associative comme un vecteur essentiel des langues de France. Nos radios sont les seules à pouvoir transmettre les langues parlées et le patrimoine oral. Dans ce domaine, nous devons travailler en synergie avec les services du ministère de la culture. »

Autre axe culturel cher au président du syndicat des radios libres : la commémoration du centenaire de la Première Guerre Mondiale. « Nous voulons être au delà des clichés, explique-t-il. Tous les territoires ruraux sont marqués par l’histoire de la « Grande Guerre » et sont porteurs de sa mémoire. Pour le centenaire nous souhaitons recueillir cette mémoire, faire entendre la parole des enfants des combattants de 14-18. Ils sont aussi les témoins des conséquences de la guerre : exode rural, influence sur l’évolution des cultures et des langues de ces territoires ruraux. »

 

Trois journées de réflexion, d’échanges et de rencontres

Autres thèmes phares du congrès de Marseille, l’Economie Sociale et Solidaire et la question de l’emploi. « Nous sommes des acteurs médiatiques mais aussi des employeurs sur les territoires. Et nous ne sommes pas n’importe quels employeurs, nos radios ont une fonction de lien social et sont des actrices de l’économie sociale et solidaire« . D’où la présence jeudi 17 octobre, autour de la même table, d’Aurélie Filippetti, de Benoît Hamon, de Michel Vauzelle et d’Emmanuel Boutterin pour aborder cette question de l’emploi.

Notons encore un rendez-vous important pour toutes les radios associatives : la rencontre avec Jérôme Bouvier, auteur d’un récent rapport sur les suites à donner au GIP EPPRA. Le médiateur de Radio France y préconise la mise en place d’un nouveau dispositif de soutien aux médias de quartier et de proximité. « Nous avons accueilli avec beaucoup d’attention le rapport de Jérôme Bouvier, commente E. Boutterin. C’est la meilleure perspective, il n’y a pas d’autre solution qu’une mutation de la banque de programme. Nous devons accompagner ce processus pour que les radios continuent de bénéficier d’un dispositif intéressant pour leurs programmes et pour les auditeurs. »

Au total, trois journées pleines d’un programme très riche qui balaiera quelques-uns des grands enjeux actuels des radios associatives. Temps d’échanges et de rencontres entre radios, le congrès sera aussi l’occasion de nombreuses autres activités conviviales à découvrir dans le programme complet :

Cliquez ici pour consulter l’intégralité du programme sur le site du SNRL

ou télécharger-le en PDF :

Programme SNRL 2013


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 258645

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site actions et documents  Suivre la vie du site congrès SNRL   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License